Forum Smart2000

Espace francophone dédié à la Céramique et axé sur l'aspect technique et technologique des arts du feu
Nous sommes le 25 Oct 2014, 15:22

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Glaçures : Recette émail transparent pour porcelaine
MessagePosté: 28 Juin 2010, 23:16 
Hors ligne

Inscription: 13 Jan 2010, 12:07
Messages: 27
Bonjour,

Je cherche à mettre au point un émail transparent, brillant mais avec une tonalité crème qui donnerait un aspect "chaleureux" à ma porcelaine. Pour illustrer ce que je cherche, je vous invite à regarder les pages de Takeshi Yasuda (ce qui sera un vrai plaisir j'en suis sûr!) : . Ce qui illuste l'émail que je souhaiterais ce sont ses "creamware". En fait, je crois que se sont des faïences ici mais peu importe car cela pourrait trés bien être de la porcelaine. L'émail est transparent, trés brillant et dans les zones où il est en épaisseur plus importante, il semble teinté de jaune pâle.
J'ai essayé (notamment) la recette suivante provenant d'un livre de Tony Birks:
20 feldspath
20 blanc d'espagne
15 syenite
15 kaolin
15 quartz
10 talc
5 cendre d'os
A part qu'elle est trés craquelée (cela doit pouvoir se corriger en augmentant la silice), elle se rapproche beaucoup de ce que je cherche mais la coloration crème (ou jaune si vous préférez) n'est pas assez prononcée.
Outre que je suis preneuse d'une autre recette si quelqu'un en connait une qui aurait cet aspect, je voudrais savoir ce qui, selon vous , donne cette légère coloration crème dans cet émail. Je pensais au talc qui est le seul à être ferromagnésien. Etes-vous d'accord avec moi? si c'est le talc, je chercherai donc d'autres recettes d'émaux transparents brillants qui en comportent. Sinon, pensez-vous qu'en mettant un peu de fer dans un émail transparent brillant (j'en utilise aussi) cela pourrait donner cette tonalité chaude? En quelle proportion? Sinon un peu d'ocre ou d'argile rouge? Le problème est que je vais abaisser le point de fusion probablement. Petite précision: je travaille à 1280°C dans un four électrique.
Merci de vos propositions.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Recette émail transparent pour porcelaine
MessagePosté: 29 Juin 2010, 09:24 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2009, 23:25
Messages: 412
Localisation: France - au sud de la Loire
Les "creamware" anglais sont effectivement des glaçures de faïences pour la plupart. Ce sont des glaçures transparentes colorées à l'oxyde de fer rouge (0.5 à 1 % maxi) cuites entre 1060 et 1100°C. Ces glaçures ne supportent pas la réduction, elles doivent être cuites en atmosphère très oxydante. La teinte obtenue avec le fer est assez instable, il est courant d'avoir des pièces plus foncées ou plus claires.
Ce principe peut s'appliquer à de la porcelaine (cuite en oxydation) mais la teinte sera plus miel (genre miel de chataignier, brun-jaune transparent) que crême, car le fer colore plus dans les tons miel que crême à haute température (au dessus de 1250°C). Il faut rechercher la quantité exacte d'oxyde de fer produisant juste ce qu'il faut pour que le côté brun ne ressorte pas trop. Attention à l'épaisseur de la glaçure, la couleur sera fonction de celle ci. les surépaisseurs seront plus foncées. Pour obtenir une teinte unie, il faut une excellente application de la glaçure, posée régulièrement.

Autre voie de coloration bien plus stable : les colorants à base de zirconium (qui sont stables à haute température). Un jaune zircon-praseodyme avec une pointe de zircon-cadmium ou de zircon-fer peut donner l'aspect d'un creamware dans un émail de porcelaine. Les quantités de colorants nécessaires sont assez faibles. Commencer par le zircon-praséodyme seul à 1%, 2%, 3%, etc... pour définir le niveau nécessaire. La couleur obtenue sera un peu trop "citron", il faudra alors introduire un peu de rouge (Zr-Cd) ou de rose (Zr-Fe), mais très peu pour réchauffer ce jaune.

Petite astuce : Pour économiser le colorant nécessaire a vos colorations de glaçures avec des pigments au zirconium, ajoutez 1 à 1,5 % de zircon à votre glaçure. C'est aussi une astuce qui permet d'intensifier une glaçure trop claire colorée avec des pigments au zirconium sans rajouter de colorant.
Il n'y a pas de risque d'opacification pour un ajout de zircon aussi faible dans une glaçure transparente.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Glaçures : Recette émail transparent pour porcelaine
MessagePosté: 02 Juil 2010, 12:18 
Hors ligne

Inscription: 13 Jan 2010, 12:07
Messages: 27
Merci pour cette réponse détaillée. Dans un premier temps, je préfèrerais éviter les colorants et rester dans des recettes plus "natures" de mélanges de minéraux, surtout qu'utiliser du Cadnium ne m'enchante pas (je ne fais que de l'alimentaire et j'ai ouïe dire que c'est très toxique).
Je vais donc tester le fer en différentes proportions, toujours très faibles. Est-ce que cela peut présenter un intérêt particulier d'essayer plusieurs types de fer: "rouge", "jaune"..?
Sinon, vu que vous mettez en avant les problèmes de stabilité, ne serait-il pas plus stable justement d'ajouter l'élément fer par le biais d'un minéral qui en contiendrait? Que pensez-vous de ce que je disais à propos du talc? Sur terramic, ils proposent une recette "ivoire" (donc un peu crème?) qui contient aussi du talc.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Glaçures : Recette émail transparent pour porcelaine
MessagePosté: 02 Juil 2010, 14:42 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2009, 23:25
Messages: 412
Localisation: France - au sud de la Loire
osumilite a écrit:
Merci pour cette réponse détaillée. Dans un premier temps, je préfèrerais éviter les colorants et rester dans des recettes plus "natures" de mélanges de minéraux, surtout qu'utiliser du Cadnium ne m'enchante pas (je ne fais que de l'alimentaire et j'ai ouïe dire que c'est très toxique).


Les pigments d'inclusion au zircon-cadmium ne présentent pas de toxocité particulière lors de leur emploi et dans les glaçures réalisées puisque le cadmium y est enfermé (encapsulé) dans des cristaux de zircon. Donc cela n'a rien à voir avec la toxicité de l'oxyde de cadmium ou des sulfoséléniures de cadmium.

osumilite a écrit:
Je vais donc tester le fer en différentes proportions, toujours très faibles.


A vous de voir, si vous tenez vraiment à vous compliquer la vie, c'est la bonne voie

osumilite a écrit:
Est-ce que cela peut présenter un intérêt particulier d'essayer plusieurs types de fer: "rouge", "jaune"..? .


Vous obtiendrez une même teinte avec des quantités différentes selon les oxydes utilisé mais cela n'améliorera pas l'instabilité de ce type de coloration

osumilite a écrit:
Sinon, vu que vous mettez en avant les problèmes de stabilité, ne serait-il pas plus stable justement d'ajouter l'élément fer par le biais d'un minéral qui en contiendrait? Que pensez-vous de ce que je disais à propos du talc? Sur terramic, ils proposent une recette "ivoire" (donc un peu crème?) qui contient aussi du talc.


Les talcs courants contiennent entre 0.8 et 1.9% de Fe2O3. Si votre composition de glaçure admet une forte quantité de talc, celui-ci peut effectivement apporter la coloration nécessaire.

Le talc n'est pas un composé du fer, c'est un silicate de magnésium. S'il contient du fer c'est au stade d'impureté seulement. Ce n'est pas une voie pour apporter du fer dans une glaçure. On l'utilise pour introduire du magnésium et de la silice, le fer qui vient avec est présent en très petites quantités. Disons qu'on profite d'introduire le magnésium sous forme de talc lorsqu'on n'est pas gêné par la présence de fer dans celui-ci. C'est peut-être votre cas.

Ensuite, l'instabilité de la teinte dépendra de la quantité de fer présente, de sa finesse, de la température de cuisson, de l'agressivité de la glaçure, etc...


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Glaçures : Recette émail transparent pour porcelaine
MessagePosté: 06 Juil 2010, 16:10 
Hors ligne

Inscription: 13 Jan 2010, 12:07
Messages: 27
Bonjour,
Après cette discussion, je me suis souvenue de tests anciens en cartons depuis 3 ans et je m'y suis replongée. J'ai retrouvé deux essais de glaçures transparentes pour porcelaine avec 2% et 5% de colorant jaune d'or (Pr-Si-Zr). La coloration à 2% se voit à peine, voire pas du tout, mais l'émail est trés craquelé ce qui n'aide pas; et celle à 5% est trop jaune en effet.
J'ai donc préparé un nouveau test selon vos conseils avec 1% de silicate de Zr, 3% de jaune d'un autre fournisseur mais toujours constitué de Pr-Si-Zr auquel j'ai ajouté 0,2 % de rouge (Zr-Si-Cd-S-Se) qui est le seul que j'avais.
J'ai aussi préparé des tests avec 0,3 et 0,6% de Fe2O3 dans 2 types de glaçures transparentes. Cependant, j'ai aussi retrouvé des essais de glaçures avec ajouts de 0,75% (et plus) de Fe2O3 et ce n'est pas très réussi: la couleur est non seulement pas homogène (mais avais-je tamisé suffisamment à l'époque?) mais surtout elle tire sur le verdâtre-kaki qui n'est pas du tout le ton crème que je recherche actuellement.
Je vous informerai bien sûr des résultats de mes nouveaux essais.

Petite question : vous mentionnez Zr-Fe comme pouvant donner du rose. Puis-je donc obtenir cette tonalité en ajoutant à une glaçure au fer du silicate de Zr?

Sur un essai d'engobe (kaolin, ball clay, molochite, feld mixte, silice, Zircon) sur porcelaine, j'ai un ton beige-grisé avec cette glaçure (feld K, molochite, dolomie, ZnO) et brun-rose sous cette autre glaçure (syénite neph, Qtz, dolomie, CaCO3, bentonite). Pouvez-vous m'expliquez ce qui produit cette différence?

Merci encore pour vos conseils toujours très pertinents et tellement utiles.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Glaçures : Recette émail transparent pour porcelaine
MessagePosté: 06 Juil 2010, 16:19 
Hors ligne

Inscription: 13 Jan 2010, 12:07
Messages: 27
J'ai oublié de mentionner la présence de Fe2O3 (0,5%) dans l'engobe. Les deux glaçures sont transparentes et posées sur l'engobe. Ces tests ont été menés en monocuisson et en atmosphère oxydante.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Glaçures : Recette émail transparent pour porcelaine
MessagePosté: 07 Juil 2010, 17:22 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2009, 23:25
Messages: 412
Localisation: France - au sud de la Loire
osumilite a écrit:
J'ai aussi préparé des tests avec 0,3 et 0,6% de Fe2O3 dans 2 types de glaçures transparentes. Cependant, j'ai aussi retrouvé des essais de glaçures avec ajouts de 0,75% (et plus) de Fe2O3 et ce n'est pas très réussi: la couleur est non seulement pas homogène (mais avais-je tamisé suffisamment à l'époque?) mais surtout elle tire sur le verdâtre-kaki qui n'est pas du tout le ton crème que je recherche actuellement.


Le verdâtre-kaki peut être dû à des effets réducteurs sur le fer, par l'atmosphère ou par la composition de la terre.

osumilite a écrit:
Je vous informerai bien sûr des résultats de mes nouveaux essais.


Attendons ces résultats

osumilite a écrit:
Petite question : vous mentionnez Zr-Fe comme pouvant donner du rose. Puis-je donc obtenir cette tonalité en ajoutant à une glaçure au fer du silicate de Zr?


Normalement non, car le pigment Zr-Fe (en réalité Zr-Si-Fe) doit être obtenu avant d'être en contact avec une glaçure.

osumilite a écrit:
Sur un essai d'engobe (kaolin, ball clay, molochite, feld mixte, silice, Zircon) sur porcelaine, j'ai un ton beige-grisé avec cette glaçure (feld K, molochite, dolomie, ZnO) et brun-rose sous cette autre glaçure (syénite neph, Qtz, dolomie, CaCO3, bentonite). Pouvez-vous m'expliquez ce qui produit cette différence?


La différence peut être due à la présence du zinc, cet oxyde agit beaucoup sur le développement des couleurs. Cela reste à démontrer dans le cas de vos glaçures.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Glaçures : Recette émail transparent pour porcelaine
MessagePosté: 12 Oct 2010, 12:35 
Hors ligne

Inscription: 13 Jan 2010, 12:07
Messages: 27
Bonjour,

Je viens vous exposer, avec beaucoup de retard, les quelques résultats de mes essais. On ne voit pas parfaitement bien sur la photo et il n'y a pas tous les essais mais cela donne une première idée.
Image
Chaque ligne correspond à une porcelaine et chaque colonne à un émail.
Colonne 1: à l'intérieur des pièces : émail 1 dit "ivoire satiné" sur le site de terramic.
à l'extérieur (non visible ici) : émail 2 dit "takeshi" (feld Na, craie, syénite, kaolin, Qtz, talc, cendre d'os) en 2 épaisseurs différentes
Colonne 2: émail 3 dit "transparent brillant" (feld mixte, qtz, kaolin, craie)
Colonne 3 : émail 3 + 0,3% de Fe2O3
Colonne 4 : émail 3 + 1% de ZrSiO2 + 3% de jaune R407 (karl Jager) + 0,2% de rouge 6904 (karl jager)
Colonne 5 : émail 2 + 0,3% de Fe2O3
Colonne 6 : émail 2 + 0,6% de Fe2O3

Dans un précédent essai (comme expliqué dans un précédent post) j'avais obtenu une couleur trop pâle avec 2% de jaune c'est pourquoi j'ai essayé 3%. Cette fois, la couleur est beaucoup trop prononcée. C'est peut-être dû au colorant qui n'est pas le même (je ne connais pas la référence du premier, probablement solargil ou ceradel) ou à cause de l'ajout des 1% de ZrSiO2 conseillé par smart, ou peut-être encore à cause de ce petit ajout de rouge conseillé également par smart pour se rapprocher d'un ton crème. Il va falloir faire de nouveaux essais. Par curiosité, je vais essayer le même dosage sans ZrSiO2 pour mieux apprécier l'effet de ce silicate sur mon émail. Et aussi, je vais bien sûr baisser la quantité de jaune. J'ai d'autres jaunes aussi ...Bref, je vous tiens informés des nouvelles tentatives qui peuvent servir à d'autres peut-être.
Pour le moment, je suis assez satisfaite de l'ajout de 0,3% de Fe2O3 qui donne un ton satisfaisant. 0,6 est déjà trop et donne, comme dans de précédents essais avec 0,75%, quelque chose qui tire sur le verdâtre (et je suis bien oxydation : registres ouverts jusqu'à 800°C dans un four électrique ou alors m'expliquer comment de la réduction peut se produire dans ces conditions... je me le suis parfois demandé : est-ce possible?). De plus, la couleur n'est pas très uniforme et donne l'effet d'une tasse qui est sale, donc pas satisfaisant bien sûr.
La couleur de l'émail "ivoire satiné" est parfaite (grâce au fer apporté par le talc qui se trouve à hauteur de 21% dans cet émail) mais la texture, granuleuse, n'est pas bonne du tout. Cela confirme quand même ce que je pensais qu'un émail contenant une bonne quantité de talc m'apporte le ton chaud que je souhaite. Maintenant il faudrait y adjoindre des matériaux qui ensemble donne un émail transparent très brillant comme je le souhaite. En fait, je me suis rendue compte en faisant ces essais que je n'avais pas encore (indépendamment de la couleur) la texture que je souhaite pour ces pièces, c'est à dire un émail vitreux, très brillant et très fluide, qui "coule" légèrement pour mieux marquer la forme et des détails du relief par des petites accumulations plus foncées (revoir les pièces de Takeshi qui obtient cela sur ses creamware). Cela m'amène donc à poser une nouvelle question (je n'ouvre pas un autre sujet car on reste sur celui du titre) :
Toutes mes recherches (documentaires) sur ce type d'émail transparent brillant à faible viscosité (à 1250°C car je souhaite baisser légèrement ma température de cuisson pour la pâte qui est plus belle à cette température) me conduisent à des recettes comportant systématiquement du carbonate de baryum. Or, je souhaite éviter ce produit. Est-ce possible? Y a-t-il une alternative?
D'autre part, puis-je, selon vous, modifier mes propres glaçures par un ajout de frittes boracique par exemple. Dans quelles proportions puis-je commencer? Je suis gênée car mon four fait 200l et je ne peux pas multiplier les essais à 1250°C. D'autant plus que j'y mets peu de pièces et pour cause puisque c'est du tattonnement et je me demande si alors les résultats sont fiables (à cause de la répartitions des températures très différentes dans un four plein ou vide). Merci de vos propositions.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Glaçures : Recette émail transparent pour porcelaine
MessagePosté: 20 Oct 2010, 11:28 
Hors ligne

Inscription: 13 Jan 2010, 12:07
Messages: 27
Bonjour

J'ai pu me procurer "le Matthes" à la bibliothèque et je vous retranscrit un intéressant passage mais qui me laisse hélas un peu sur ma faim: Pge 180 : Glaçures de porcelaine transparentes pour porcelaines tendres ou dures.
"Pour les températures de cuisson élevées de la porcelaine (1230°C à 1460°C), on n'emploie habituellement que des glaçures brutes, mélanges de feldspaths, de kaolins et d'argiles, de quartz, de feldspath calcique, de craie, de magnésie et de dolomie. Généralement, les dérivés du bore, du baryum, du strontium et du zinc sont utilisés pour rendre compatibles les coefficients de dilatation thermique (du tesson et de la glaçure) et pour modifier la tension superficielle, la réactivité des couleurs, l'éclat de surface et la viscosité de la glaçure".
Est-ce que quelqu'un saurait quel élément permet de modifier quel caractère de la glaçure car cette énumération pèle mêle est un peu frustrante.
A la page 60 de ce même ouvrage, dans le sous chapitre "la formation de la surface", je lis qu'il faut associer "une faible viscosité à une faible tension superficielle" pour obtenir une surface lisse et qui nappe bien. Quelqu'un peut-il m'éclairer un peu sur cette notion de tension superficielle que je n'appréhende pas très bien?
Enfin, je lis que pour une bonne brillance, la glaçure doit avoir:
- une teneur élevée en SiO2, B2O3, PbO,
- une teneur suffisante en Al2O3 (généralement 1/10 de la teneur en SiO2) et en Ca0 (généralement 0,1 à 0,2 mole),
- de faibles teneurs en MgO, ZnO, BaO et en oxydes alcalins, mais ne devant pas dépasser 0,05 à 0,1 mole.


Je vais donc revoir mes essais à la lumière de ces nouvelles informations.

En attendant, j'ai fait un four avec de nouveaux essais:

J'ai essayé un ajout de 3% de fritte boracique 1256 à l'émail "takeshi" mais cela n'a pas changé grand chose (léger abaissement de la température de fusion car un émail sous cuit en bas de four l'était moins avec cet ajout). Je vais essayer avec 5%.

J'ai essayé une recette du Matthes "brillante, très lisse, peu visqueuse, pour porcelaine tendre" (qtz, Feld K, colémanite, craie, kaolin, Carb de baryum, magnésie) qui s'est avérée désastreuse pour mes plaques, l'émail s'étant projeté en gouttes tout autour des pièces. J'ai n'ai malheureusement découvert qu'après l'article de smart sur la colémanite... Dans les zones où l'émail n'a pas quitté la pièce, l'émail est laiteux et non transparent et ne s'est pas bien nappé. Je ne suis pas très chaude pour faire de nouveaux essais avec cet émail d'autant plus que je m'étais déjà fait violence pour acheter et utilisé le carbonate de Ba.

En revanche, je vous soumets la recette d'un émail que j'ai trouvé très fiable car il est d'égal beauté sur 4 porcelaines différentes et cela que ce soit en haut ou en bas du four (j'ai en général d'importantes variations dues au gradient de température). Il s'agit d'une recette tirée du livre de J. Doherty "Porcelain".
Janet DeBoos, cone 8 (page 83)
Potash feld 38
Whiting 20
China clay 12
Silica 30
Dolomite 5
Zinc oxide 5
Bentonite 3
C'est une valeur sûre à mon avis (transparent, très lisse, très doux au toucher). En revanche, dans mes premiers essais, il n'a pas exactement cet aspect vitreux que je recherche. Je vais l'essayer en couche plus épaisse pour voir comment il se comporte.

Au plaisir de vous lire.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Glaçures : Recette émail transparent pour porcelaine
MessagePosté: 21 Oct 2010, 10:16 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2009, 23:25
Messages: 412
Localisation: France - au sud de la Loire
"Pour les températures de cuisson élevées de la porcelaine (1230°C à 1460°C), on n'emploie habituellement que des glaçures brutes, mélanges de feldspaths, de kaolins et d'argiles, de quartz, de feldspath calcique, de craie, de magnésie et de dolomie. Généralement, les dérivés du bore, du baryum, du strontium et du zinc sont utilisés pour rendre compatibles les coefficients de dilatation thermique (du tesson et de la glaçure) et pour modifier la tension superficielle, la réactivité des couleurs, l'éclat de surface et la viscosité de la glaçure".
Est-ce que quelqu'un saurait quel élément permet de modifier quel caractère de la glaçure car cette énumération pèle mêle est un peu frustrante.

Voici un article ou vous pourrez trouver des éléments permettant d'apprécier l'action des oxydes sur le coefficient de dilatation des glaçures :



Il doit y avoir quelque part dans le bouquin de Matthes un chapître consacré à l'influence des oxydes sur la tension superficielle des glaçures fondues. Je vérifie et reviens vers vous pour ce détail.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Glaçures : Recette émail transparent pour porcelaine
MessagePosté: 21 Oct 2010, 20:16 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2009, 23:25
Messages: 412
Localisation: France - au sud de la Loire
Il faut consulter les pages du "Matthes" de 52 à 59, les influences des différents oxydes sur les propriétés des glaçures sont clairement indiquées. Bien évidemment il faut trouver des compromis, car ce qui arrange l'un agrave souvent l'autre... c'est là toute la subtilité de la céramique... et parler d'oxyde ne dit pas tout, il faut savoir sous quelle forme on l'introduit, avec quel composé, de quelle taille est le composé, comment réagit-il ? etc... beaucoup de grain à moudre et des tas d'essais à faire pour recouper et interpréter tout ça...
Voir mon article sur :


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Glaçures : Recette émail transparent pour porcelaine
MessagePosté: 24 Oct 2010, 00:12 
Hors ligne

Inscription: 13 Jan 2010, 12:07
Messages: 27
Merci beaucoup. Effectivement, c'est exactement ce que je cherchais. Ces pages m'avaient échappé, désolée.
Et ce carbonate de baryum... Je lis surtout qu'il sert à matifier des glaçures. Pourquoi est-il aussi souvent utilisé pour des glaçures brillantes de hautes températures?


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Forum Gratuit : forumgratuit.tv
Traduction par: phpBB-fr.com & phpBB.biz